La diversité des Osmanthus

Il existe des parfums de fleurs dont l’adjectif « sublime »  semble presque trop faible pour les évoquer.

Pour certain ça peut-être la rose, le jasmin, ou encore le Cestrum nocturnum. Pour ma part aujourd’hui, j’ai choisi de vous parler des osmanthes.

Le genre Osmanthus fait partie d’une famille très éclectique qui comprend entre autres l’olivier, le forsythia, ou encore le lilas : les oléacées.

En règle générale, les osmanthes sont des arbustes persistants, bien rustiques, se plaisant à toutes expositions,  dans tous terrains, et possédant tous des fleurs parfumées. Qui dit mieux ?

Même si les osmanthes sont relativement tolérants à tous types de terrain, il faut cependant noter qu’en règle générale les arbustes persistants sont moins résistants à l’excès d’eau en hiver que les caducs. Donc si vous pouvez éviter de les planter dans un terrain argileux gorgé d’eau, ils vous seront reconnaissants de leur choisir un petit coin bien drainé.

Il est juste recommandé de les tailler après la floraison afin de leur garder un port compact.

Ils sont originaires de Chine, de la région de l’Himalaya, du Japon et de toute la zone est de l’Asie. Bien entendu il y a une exception avec l’Osmanthus americanus qui, comme son nom l’indique, nous vient des Etats-Unis.

On peut les classer en deux catégories, ceux à fleurs printanières, et ceux à fleurs d’automne. Ceux en fleurs au printemps sont, et de loin les plus intéressants pour leur floraison, mais moins pour leur feuillage ; et inversement ceux qui fleurissent en automne ont plus de choix dans les formes et couleurs de feuillages, mais sont moins remarquables pour leur floraison … sauf les « fragrans ». Hé oui, encore une exception !

Tous les Osmanthus sont à fleurs blanches … sauf l’osmanthus fragrans aurantiacus. Bon, c’est promis, j’arrête de vous embrouiller avec les exceptions.

Osmanthus armatus

Floraisons d’automne :

Osmanthus armatus. Autrement dit à feuilles armées, donc …  piquantes, mais très décoratif par ses magnifiques feuilles bordées d’épines. En photo O. armatus 'Herkenrode'. A noter que ce n’est pas parce qu’une plante ressemble à une autre, qu’elle est de la même famille, donc malgré un petit air de ressemblance O. armatus n’est pas un houx. Tout comme les Hydrangea quercifolia ne sont pas des chênes !

l-osmanthus-20fragrans-20aurantiacus-20-2

Osmanthus fragrans f. aurantiacus se distingue par des fleurs orangées et un parfum mémorable, sublime, d’agrume, absolument inoubliable. (aurantiacus –du latin orange)

En fait, bien qu’il y ait énormément de variétés de fragrans en fleurs en automne en Chine et au Japon, en Europe on n’en trouve généralement que de deux sortes, un à fleurs blanches, et un à fleurs oranges et bien sûr sur www.pcsdl.fr vous en trouverez 3 différents !

Les fragrans qui ont habituellement des jeunes pousses pourpres et peu dentées, sont à réserver aux zones à climat doux en France.

Le pied mère de la pépinière* où j’ai mes habitudes fait 4 mètres de haut sur autant de large, il sent divinement bon et possède l’énorme avantage d’avoir plusieurs remontées de fleurs en automne.

osmanthus-20heterophyllus

Osmanthus heterophyllus. Cette espèce compte une dizaine de cultivars de hauteur adulte variable, de grosseur de feuille variable, et de couleur de feuille variable. (heterophyllus -du Grec heteros, différent, qui porte des feuilles de formes différentes)

Leurs feuilles dentées et piquantes qui font penser au houx, leur valent parfois le nom d’O. ilicifolius, ou encore O. aquifolium.

Leur feuilles peuvent être panachées, plus ou moins grosses, éclaboussées de jaune ou aux jeunes pousses pourpres. Leur point commun est de présenter des petites fleurs blanches parfumées à l’automne.

Osmanthus x fortunei (2)

Osmanthus x fortunei. C’est un hybride entre fragrans et heterophyllus. C’est une très belle plante à croissance rapide, avec son beau feuillage vert foncé, elle convient parfaitement en haie libre. Elle se ramifie facilement et par le fait qu'un des parent est O. fragrans, il a hérité de son envoutant parfum !

osmanthus-20macrophyllus-20-2

Osmanthus macrophyllus. Magnifique gros arbuste au port arrondi et bien dense. Parfum de rêve en automne. Une plante vraiement intéressante à intégrer plus souvent dans une haie libre. Feuilles dentées mais non piquantes.

l-osmanthus-20rigidus-20-3

Osmanthus rigidus. Il est le seul Osmanthus à floraison automnale a posséder des bords de feuilles lisses. Aucune épine, un beau feuillage, une forme ovale et érigée et bien sûr vous pouvez le tailler si il dépasse vos espérances ! De petites fleurs blanches en automne et la facilité de culture du genre Osmanthus. Tout sol normal, pas inondé et n'importe quelle exposition !

l-osmanthus-20burkwoodii-20-2

Venons-en maintenant au printemps, le plus remarquable est :

Osmanthus x burkwoodii comme son nom l’indique c’est un hybride. Compact, d’environ 1, 50 m de haut sur 2 m de large,  à feuilles non épineuses, entières et d’un beau vert foncé, il est littéralement recouvert de petites fleurs blanches parfumées en début de printemps.

 

L’un des deux parents d’ O burkwoodii est Osmanthus delavayi. Bien joli avec de petites feuilles rondes dentées et une abondante floraison printanière, mais à cause de son port un peu trop souple, il est souvent délaissé au profit de burkwoodii.

 

Osmanthus ‘Heaven Scent’. Issu d’O delavayi, il a de petites feuilles rondes dentées vert foncé, et de petites fleurs tubulaires blanches dès la fin mars à l’irrésistible parfum de jasmin durant environ 3 semaines

osmanthus-20omeiensis

Osmanthus omeiensis. Une espèce peu courante originaire de Chine avec une floraison parfumée au printemps. Une plante sans soucis, bien rustique dans la majorité des régions françaises. Il pourra atteindre entre 2 et 3 m de haut à 10 ans.

Osmanthus suavis

Osmanthus suavis. Cette espèce originaire de Chine est moins rustique au froid que les autres mais as un point commun avec Osmanthus heterophyllus 'Gulftide'. Tous les deux ont un port érigé ! L'O. suavis sera plus haut avec des feuilles plus étroites non dentées et non piquantes.

osmanthus-20yunnanensis

Osmanthus yunnanensis. Il ne bat pas des records de rusticité, résistant à -10° tout de même, très vigoureux et remarquable par ses jeunes pousses pourpres, ses fleurs tirant sur le crème, il est agrémenté d’un parfum délicieux en février. Une autre caractéristique qui le rends encore plus attractif, c'est sa croissance, il est le plus vigoureux et le plus grand de nos Osmanthus, compter 4 m en 10 ans !

Je n’ai pas détaillé l’intégralité de toutes les variétés possibles, mais j’ai sélectionné un choix des plus séduisantes soit pour leur feuillage, soit bien évidement pour les fleurs, et surtout leur parfum, l’un des plus captivants et plus doux du règne végétal.

 

Commentaires (7)

Celina le 8 avril 2016 à 16:09

Quel bonheur de flâner en automne dans les ruelles japonaises avec le parfum de l'Osmanthus fragrans aurantiacus "nakai" qui flotte dans l'air... une senteur divine, inoubliable et pour moi indissociable du Pays du Soleil Levant ! J'ai acheté le mien dans votre pépinière l'an dernier et le voici qui fait une poussée remarquable depuis une quinzaine de jours !!!

maitef le 9 avril 2017 à 18:09

J'ai vu dans le Yunnan à Guilin (Chine), des plantations en forêts d Osmanthus en fleurs fin mars, la fleur est utilisée pour parfumer le Thé. L'arbre n est pas très grand et a un très joli port arrondi. De quel Osmanthus s'agit il ?

patrick le 9 avril 2017 à 20:09

Réponse au message de maitef : Je pencherai pour soit l'Osmanthus delavayi soit Osmanthus x burkwoodii.

maitef le 10 avril 2017 à 11:46

ne serait ce pas l Osmanthus Yunnanensis ?

patrick le 10 avril 2017 à 13:15

Je ne pense pas. Ils sont très différents. O. Yunnanensis est très grand, chez nous 4m de haut, avec des jeunes pousses printanières pourpre et de longues feuilles pointues (en forme de fer de lance) légèrement dentées, il fleurit en février.<br />O. delavayi et x burkwoodii ont de petites feuilles presque rondes vert foncé avec une floraison en mars et un port souple et arrondi. Petite végétation autour d'1,5 de haut sur souvent plus en largeur.

maitef le 18 avril 2017 à 10:17

merci Patrick. Tu dis "chez nous" c est en Chine ? Renseignements pris...en Chine à Guilin ( non d'une ville qui signifie: Forêt d Osmanthus ) il fait bien 4 mètres, fleurit fin mars début avril, et a des pousses rouges au printemps. Il s'agirait de l'Osmanthus fragans,!!!! , mais pas celui de Celina qui fleurit en automne........ Alors Yunnanensis ?...... Fragans ?...et où les trouver puisqu'ils n existent plus sur ce site ????

L'équipe le 18 avril 2017 à 12:14

Quand je dis chez nous, je parle de l'endroit où je travaille (aux pépinières côte sud des landes). Les Osmanthus fragrans fleurissent en automne avec parfois de légères remontées florales au printemps. Donc vous avez trouver le nom de l'Osmanthus, c'est bien fragrans. Je vous ai orienté vers le yunnanensis parce que vous m'avez dit que l'Osmanthus que vous recherchiez fleurissait fin mars. Même en Chine le fragrans est un Osmanthus qui fleurit en début d'automne et il refait quelques fleurs au printemps. A la pépinière il refleurit aussi en ce moment, mais c'est léger.<br />http://www.pcsdl.fr/tous-les-arbustes/osmanthus-fragrans-40-50-c4l.html<br />http://www.pcsdl.fr/tous-les-arbustes/osmanthus-yunnanensis-40-60-c4l.html<br />fragrans et yunnanensis sont en stock à ce jour !<br />Je pense que c'est le même que Celina, très parfumé et fleurissant à l'automne.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Ces informations sont nécessaires à notre société pour traiter votre demande.
pépinières côte sud des landes est enregistrée à la CNIL sous le numéro (1345321) et respecte la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978.
Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent en nous contactant.

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,